Les mille et une nuits (Shéhérazade)

1989 _ Jimmy Genious, de Londres, et grâce à la télévision, aide Shéhérazade à sauver sa peau dans ce récit des 1001 Nuits.

Le roi de Perse, Shahryar, fait exécuter sa femme pour cause d’adultère. Prétendant que toutes les femmes sont perfides, il décide d’épouser chaque jour une vierge qu’il fait exécuter au matin de la nuit de noces pour se venger. Shéhérazade, fille aînée du grand vizir, se porte alors volontaire pour faire cesser le massacre, et met au point un stratagème avec sa sœur cadette Dinarzade.

Après son mariage, le soir venu, elle raconte une histoire palpitante au sultan sans la terminer. Son époux veut alors tellement connaître la suite qu’il lui laisse la vie sauve pour une journée de plus. Ce stratagème dura pendant mille et une nuits au bout desquelles le sultan abandonne sa résolution et décide de garder Shéhérazade auprès de lui pour toujours, ayant reconnu ses qualités de cœur et d’esprit.

 

Equipe

Production : Cinémax – Télémax – Antenne 2 – Films A2 (Paris) –RAI 2 (Rome) – Telepool Club Investissement Media.
Producteur : André Djaoui.
Producteurs exécutifs : Maurice Illouz, Sarim Fassi Fihri.
Scénario : Philippe de Broca, Jérôme Tonnerre.
Adaptation – dialogues : Philippe de Broca.
Directeur de la photographie : Jean Tournier.
Opérateur : Jean-Claude Bourgoin assisté de Jean-Claude Gaillard et Jean Coudsi.
Montage : Henri Lanoë assisté de Laure Castelnau et Olivia Lumbroso.
Musique : Gabriel Yared. Orchestre de Paris dirigé par Michel Gannot.
Orchestration : Maurice Coignard et Gabriel Yared.
Direction musiciens orientaux : Mohammed Larbi.
Son : Gérard Barra, Laurent Quaglio, Claude Villand, Bernard Leroux.
Bruitage : Jean Pierre Lelong assisté de Mario Melchiorri et Jacques Jullian.
Décors : François de Lamothe assisté de Henri Sonnois et Thomas Chevalier.
Ensembliers : Tony Egry et Nady Chauviret.
Costumes : Jacques Fonteray assisté d’Anne de Laugardière.
Habilleuses : Mimi Gayo, Martine Morel.
Maquillage: Paul Le Marinel assisté d’Annick Legout et Leila Benbrahim.
Coiffeur : Jean-Pierre Berroyer assisté de Fabienne Bressan.
Casting : Shula Siegfried.
Directeur de production : Bernard Farrel.
Régisseur : Yves Dutheil assisté d’Olivier Hélie et Philippe Chaussende.
Assistants réalisateurs : Patrick Jaquillard, Driss Tahri.
Scripte : Jacqueline Gamard.
Photographe de plateau : Jean-Pierre Fizet.
Attachés de presse : Dominique Segall, Stéphane Gateau.
Effets spéciaux : Christian Guillon assisté de Pascal Charpentier.
Chorégraphie : Arthur Plasschaert.
Cascade : Daniel Vérité.

 

Interprètes

Gérard Jugnot : Jimmy Genious.
Stéphane Fraisse : Aladin.
Thierry Lhermitte : le roi.
Vittorio Gassman : Sinbad.
Catherine Zeta Jones : Shéhérazade.
Roger Carel : le grand vizir.
Marc Dudicourt : l’émir.
Georges Montillier : Haroun.
Alfredo Pea : Agib.
Valérie Rojan : Aïcha.
Éric Métayer : Abdullah.
Joy Graham : Madame Wilson.
Maurice Lane : Monsieur Wilson.
Tim Holm : l’inspecteur chef.
Raymond Aquilon : le grand eunuque.
Florence Pelly : la fille du grand vizir.
Fayçal Smaili : Aziz.
Omar Zerrei : Azaz.
Omar Chenbout : le grand imam.
Tahar Al Asbahani : le grand chambellan.
Abdelkader Lofti : le gros commerçant.
Maurice Illouz : le bourgeois.
Mohammed Majd : l’aveugle.

 

Durée : 97 minutes.
Durée version télévisée : 195 minutes.
Tournage : 17 avril au 1er août 1989 en extérieur et du 18 août au 22 septembre pour les transparences.
Extérieurs : Maroc.
Distribution : UGC.
Sortie : 11 avril 1990.
Box-office : 225 121 entrées.